Les rayures de l’amoouuurrrrr

Nan, rassurez-vous, c’est pô parce-que je suis enceinte que je vais vous parler de vergetures ^_^ !

J’ai récemment voulu tester la Méri’laine de Petit bout de laine (ben oui, à force d’en voir partout sur IG, ça titille, ça titille) et pendant que j’y étais, j’ai acheté le tuto de son « Stripes of love« .

La Méri’laine est une laine 100% mérino, que j’ai tricotée en aiguilles n°4. J’ai choisi les coloris « Canion clay » et « Sliver gray ».

J’avais envie d’un ouvrage ultra simple et efficace et c’est le cas de ce châle. J’apprends chaque jour une nouvelle technique en ce moment (montage provisoire, raglans, tricot en rond, grafting, etc.), je sors complètement de ma zone de confort et j’avais besoin d’avoir un projet du « soir ».

Le stripes of love est parfait pour ça. Tout au point mousse, des bandes de rayures, le tricot idéal pour les soirs où l’on a envie de se détendre, de poser son cerveau et donc de ne pas avoir des mailles à compter, des techniques qui demandent de l’attention et où l’on souhaite juste enchaîner des rangs tout en regardant une série, un film ou une tricopodcasteuse ^_^ …

Du coup, ça monte vite et en une semaine, je l’ai terminé.

IMG_4961

IMG_4962

Va maintenant falloir que je me retrouve un autre tricorepoducervô ^_^

A bientôt les agneaux,

Bon tricot

Bécots,

DMAT

 

In love with my Brium

Tout est dit ! Mais je vais quand même faire une tartine comme d’hab.

J’ai tout aimé avec cette expérience Bryum de Lilofil.

IMG_4917

Tout d’abord, j’ai aimé le tricoter. Je n’ai pas trouvé ça long, pénible ou répétitif grâce à l’alternance de couleur et du point texturé. Il est facile à tricoter sans être basique grâce à ces parties texturées qui sont très simples à faire mais cassent la routine des mailles endroit classiques.

Ensuite, j’aime la Uncommon Thread qualité « Uncommon everyday » d’amour. Cette laine est juste une tuerie (à mes yeux). Elle glisse bien sur les aiguilles, elle a un joli rendu final, ses nuances la rendent agréable à travailler car le tricotage les met en valeur au fur et à mesure.

Enfin, comble du comble, j’ai même aimé le bloquer, épingle après épingle, sachant que cela le révèlerait. Moi qui n’apprécie pas cette fastidieuse étape du blocage, là, j’étais excitée à l’idée du rendu, qui déploierait complètement le châle. Oui, parce-qu’un châle non bloqué est souvent rabougri quand même ^_^ !

IMG_4903

J’ai choisi des couleurs proches du modèle initial mais dans des tons tout de même assez différents : « Golden praline », un jaune plus profond que celui préconisé et « Attic Room », une couleur difficile à décrire, un gris marron ou un marron foncé qui tire sur le gris ? C’est une très belle teinte en tout cas et le mariage prend bien : c’est à la fois contrasté et fondu, c’est assez marrant.

IMG_4918

C’est très beau porté sur un top noir ou avec un cuir « caramel ».

IMG_4926IMG_4923

Bref, je suis conquise par ce Bryum et je suis très très heureuse de l’offrir à ma petite sœur pour son anniversaire.

Les puristes noteront que j’ai fait une légère entorse au patron puisque j’ai rallongé le châle avec une bande supplémentaire de « Attic Room » rayé de « Golden praline » alors que le modèle s’arrête normalement sur la troisième bande au point texturé.

IMG_4936IMG_4935

En fait, je tricote serré, voire très serré. J’aurais pu changer de taille d’aiguilles me direz-vous. Mais je ne voulais pas tricoter de la Fingering en 4 ou 4,5 car je n’aime pas le rendu qui me semble alors lâche, peu régulier. J’ai donc opté pour cette solution, de conserver le numéro d’aiguilles préconisé et de rallonger mon châle à ma sauce pour obtenir l’ampleur et le drapé voulu.

Petit plus : même porté par Monsieur, il claque, vous ne trouvez pas ? ^_^

IMG_4902

Comme beaucoup d’autres tricoteuses avant moi, je vous recommande donc Bryum, c’est une jolie expérience tricot !

Bon tricot !

A bientôt !

Bécots

DMAT