In love with my Brium

Tout est dit ! Mais je vais quand même faire une tartine comme d’hab.

J’ai tout aimé avec cette expérience Bryum de Lilofil.

IMG_4917

Tout d’abord, j’ai aimé le tricoter. Je n’ai pas trouvé ça long, pénible ou répétitif grâce à l’alternance de couleur et du point texturé. Il est facile à tricoter sans être basique grâce à ces parties texturées qui sont très simples à faire mais cassent la routine des mailles endroit classiques.

Ensuite, j’aime la Uncommon Thread qualité « Uncommon everyday » d’amour. Cette laine est juste une tuerie (à mes yeux). Elle glisse bien sur les aiguilles, elle a un joli rendu final, ses nuances la rendent agréable à travailler car le tricotage les met en valeur au fur et à mesure.

Enfin, comble du comble, j’ai même aimé le bloquer, épingle après épingle, sachant que cela le révèlerait. Moi qui n’apprécie pas cette fastidieuse étape du blocage, là, j’étais excitée à l’idée du rendu, qui déploierait complètement le châle. Oui, parce-qu’un châle non bloqué est souvent rabougri quand même ^_^ !

IMG_4903

J’ai choisi des couleurs proches du modèle initial mais dans des tons tout de même assez différents : « Golden praline », un jaune plus profond que celui préconisé et « Attic Room », une couleur difficile à décrire, un gris marron ou un marron foncé qui tire sur le gris ? C’est une très belle teinte en tout cas et le mariage prend bien : c’est à la fois contrasté et fondu, c’est assez marrant.

IMG_4918

C’est très beau porté sur un top noir ou avec un cuir « caramel ».

IMG_4926IMG_4923

Bref, je suis conquise par ce Bryum et je suis très très heureuse de l’offrir à ma petite sœur pour son anniversaire.

Les puristes noteront que j’ai fait une légère entorse au patron puisque j’ai rallongé le châle avec une bande supplémentaire de « Attic Room » rayé de « Golden praline » alors que le modèle s’arrête normalement sur la troisième bande au point texturé.

IMG_4936IMG_4935

En fait, je tricote serré, voire très serré. J’aurais pu changer de taille d’aiguilles me direz-vous. Mais je ne voulais pas tricoter de la Fingering en 4 ou 4,5 car je n’aime pas le rendu qui me semble alors lâche, peu régulier. J’ai donc opté pour cette solution, de conserver le numéro d’aiguilles préconisé et de rallonger mon châle à ma sauce pour obtenir l’ampleur et le drapé voulu.

Petit plus : même porté par Monsieur, il claque, vous ne trouvez pas ? ^_^

IMG_4902

Comme beaucoup d’autres tricoteuses avant moi, je vous recommande donc Bryum, c’est une jolie expérience tricot !

Bon tricot !

A bientôt !

Bécots

DMAT

 

7 réflexions sur “In love with my Brium

  1. Pingback: Top Louise | Des mailles au thé ...

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s